Les Frosties

Le forum de la communauté frostie dispersée dans le monde
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 la salle commune

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
AuteurMessage
gouroux
Invité



MessageSujet: Re: la salle commune   Mar 18 Jan à 2:41

(d'un bon pas donc... http://santafrost.forumactif.com/viewtopic.forum?p=3545#3545)

et il chuta,
pas comme une feuille morte
de greenhill, là bas,
mais comme un beau morceau de fer
de Rome, de Rome, de Rome.

cela suffit ! Il les ouvrit !
et ses yeux virent !
toute la tristesse de l'oubli
et les mots pour le dire.

arrivèrent lentement...
Putain c'est plus facile comme ça.

(c'était un poème Boileaisien du mouvement poétique gourouxien(du sud))

Il marcha droit devant lui, évita l'entrée traitresse, ne jeta pas un regard sur son seau, contourna le bar, pris trois chopes dans le placard, en remplit une avec soin, en plaça une sous la tireuse... bloqua celle-ci avec la ceinture de son pantalon humide, pris celle qu'il avait oublié et celle qu'il venait de remplir, les amena près de la porte, revint vers la tireuse, toujours en faisant le tour et en regardant à peine son seau essaya de débloquer la tireuse, finit par juste changer de verre, le remplit, pris les deux chopes, les ramena vers la sortie, perdit son pantalon, posa les verres sur une table valide, remonta son pantalon, repris les chopes et les posa sur le pas de porte.

Il pensa à sa ceinture puis il l'oublia... il enjamba son mur d'enceinte en brisa un bout et réussit à s'asseoir dans le trou laissé par la victime...

(gouroux sort encore... (ça le tuera ça !)... http://santafrost.forumactif.com/viewtopic.forum?p=3547#3547)
Revenir en haut Aller en bas
gouroux
Invité



MessageSujet: Re: la salle commune   Mar 18 Jan à 3:29

(à quatre pattes, gouroux apparu... http://santafrost.forumactif.com/viewtopic.forum?p=3550#3550 )

19

et la lumière ne fut pas car il avait refermé, têtu, les yeux...

gouroux avait deux mains, il lui fallait une autre chope pour rentrer à son école équilibré... il venait de finir trop vite la dernière et ne voilait pas s'avouer trop vite vaincu... ("être minable c'est un art" pensa-t-il...vaguement)

Il refit le tour du bar, par le long chemin tranquille. Il se frottait contre lui et avait presque envie d'aboyer...

il se coupa les mains en route mais ne sut pas où car ses freins étaient en rade... il embrassa violemment son seau..., ce dernier ne lui rendit pas son baiser, occupé lui même à le faire depuis fort longtemps...

voilà... c'était une borne se dit gouroux, il tourna vers l'ouest, puis repartit vers le sud, vers le soleil, compta 3 chercha le placard... recula en comptant trois... se leva... recompta trois, se baissa, ouvrit le placard..., pris une des dernières survivantes compta quatre, arriva à sa ceinture... "tiens que fais-tu là ? Bougresse" lui dit-il en ceinturois il l'a détacha, l'enroula, la mis dans sa poche et plaça son verre sous le robinet... Il coulait maintenant avec parcimonie... enfin il croyait l'entendre en tout cas... il ne mis pas sa main dedans car il savait à peine où elle se trouvait...

en attendant que ça coule, il pensait qu'il avait envie d'aller satisfaire son besoin naturel d'expression urinaire.

Comme cela coulait doucement, il y pensa longtemps. Comme il y pensa longtemps... Il y pensa avec persévérance, ce qui était bon signe en général mais là ...

il en oubliait complètement son idée de pari, de combats pour son école... ce n'était pas grave il avait dû le noter sur un papier...


Dernière édition par le Mar 18 Jan à 9:37, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
gouroux
Invité



MessageSujet: Re: la salle commune   Mar 18 Jan à 3:56

20

il regrettait de ne pas savoir vomir...

la vie serait plus simple avec les vomissements... mais il ne savait pas, ce n'était pas la peine d'y penser... Quand il imagina que son verre était plein il le pris par la anse et le glissa sur le bar doucement, pour ne pas tomber...

arrivé au coin classique, il ne put plus se retenir... il fallait qu'il urinasse !
Il se retourna, ne vit rien, se retourna encore, ne vit toujours rien, in n'arrivait pas à se résoudre à ouvrir les yeux... Il n'allait pas faire contre le bar quand même...

Il trouva la solution ! elle l'éblouit tellement qu'il faillit soulever ses paupières mais il ne le fit pas ! sa saloperie de seau sexy !

il avança les mains à tatons, le trouva à sa place, s'e saisit à nouveau, le mit en position, se mit lui aussi en position et laissa couler parce que la vie, finalement il fallait en profiter comme elle venait...

Il fut soulagé... ce n'était rien de le dire... il était bien... il était chaud... surtout ses pieds... Quand cela fut finit, il le posa délicatement à ses pieds, repris sa bière, la fit tourner sur le bar et l'accompagna main dans la main jusqu'à la sortie..., en tout cas la sortie du bar parce que la deuxième entrée avait mis briusquement fin à cet amour naissant...
le bruit que fit son amie en tombant lui en rappela d'autres...

Il rouvrit les yeux, ne se retourna pas et cru abandonner une partie de sa vie sans un dernier regard... il était VRAIMENT temps qu'il rentre...

il avança vaillamment... avec persévérance...

(vers ... http://santafrost.forumactif.com/viewtopic.forum?p=3553#3553 )
Revenir en haut Aller en bas
erik le rouge
Le Seul, l'Unique
avatar

Nombre de messages : 2960
Localisation : Arakeen
Date d'inscription : 30/10/2004

MessageSujet: Re: la salle commune   Sam 29 Jan à 1:21

Profitant du départ inespéré Mr. Green de Gouroux, Erik poussa violemment la porte de la taverne. Il fila à sa table habituelle et se servit lui meme une pinte de bière, Michel étant absent. (abandon de poste Twisted Evil ) il était plus assidu en tant que zombie Confused
ce que Yunfa lui avait révélé au bord de la plage le plongeait dans un sacré dilemne, le mot étant surement trop faible vis à vis de ce qu'il ressentait pour elle et tout le reste....

_________________
Mais il est une chose
Qui jamais ne meurt,
La réputation que, bonne,
l’on s’est acquise.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://invocateur.forumactif.com
gouroux
Invité



MessageSujet: Re: la salle commune   Ven 4 Fév à 5:19

Il avait été chercher le chiot qui agonisait dehors...
gouroux le portait de sa main gauche et tenait dans son autre main la dernière bouteille de son bar... une bouteille de tequila... éléa l'avait trouvé dans les ruines... il ne connaissait pas. Il allait découvrir...


le petit chien gémissait toujours..

On l'avait laissé creuver finalement... c'était assez logique... comment concilier humanisme et volonté de développer une civilisation respectueuse du monde qui nous entoure et de la vie qui le compose et pouvoir donner un petit bout de viande ou un bol d'eau à un petit chien orphelin trouvé dans le désert...

certes, ça coûtait une ressource par lune... les ressources étaient précieuses... c'était la seule chose qu'on oubliait pas de faire à chaque lune...

Il n'avait pas souvenir des 150 eau, nrt ou médocs qui avaient été non produits où qui ne seraient pas produit dans l'année à venir pour des raisons obscures... Tout ceci en trois lunes seulement... de quoi nourrir son chiot une année complète... Heureusement qu'il n'en avait pas souvenir...

Mais en même temps il les comprenait un peu... leur temps était précieux... il ne fallait pas qu'il le perde...pour de telles futilités...

quand il s'était levé ce matin et avait commencé à boire... il était plutôt d'humeur joyeuse... il avait bien prévu dans sa tête sa tournée des grands ducs dans les hauts lieux de Santa Frost.. il avait même imaginé déclamer des poèmes sur toutes ses connaissances... des poèmes gourouxiens et douteux comme il savait le faire... vanter les mérîtes des uns et des autres... Il le pensait toujours...mais n'avait plus envie de déclamer ses vers minables... Il avait bu trop tôt... ce n'était jamais bon... ça marchait pas pareil...
ce qui était étonnant, c'était la dichotomie de cette soirée...


(oui gouroux savait qu'il utilisait des mots qu'il ne connaissait même pas mais il était professeur, et il n'y pouvait rien... c'était son raul playingue... un jour il vous parlera de basket, vous verrez, c'est pire...attention c'était la dernière parenthèse de la soirée... pour dédramatiser la situation mais elle n'y suffira pas...)

d'un côté les instants qu'il venait de passer avec éléa avaient été délicieux... d'un autre la confirmation de son doute sur l'abandon de rex_ par la communauté avait été horrible... c'était n'importe quoi... vraiment n'importe quoi...

Il était entré "chez michel" depuis longtemps déjà... perdu dans ses pensées...

Il ne fermait pas les yeux... finit de jouer...


il posa la bouteille sur une table... tout avait l'air d'avoir été rangé depuis la dernière fois... il aurait pu le faire lui, ç'aurait été normal...

Le chien ne bougeait plus... il le remonta au niveau de son visage... il le secoua un peu... le chiot gémit encore... la gentillesse de son regard avait été remplacée par la douleur...

"Je ne vais pas te laisser souffir. Ne t'inquiètes pas... on se retrouvera un de ces jours là haut... ça ira tu verras..."

le chien n'avait rien compris... il était au plus mal...

"toi aussi, je t'avais imaginé un avenir... Tu en aurais fait ce que tu veux bien sûr mais au moins t'en aurait eu un de disponible..."

Il enleva son manteau, posa le chiot dessus, sur la table, il ne bougeait presque plus... gouroux se dirigea vers le bar, il emprunta la voie de gauche...

dans le tiroir il trouva ce qu'il cherchait et le posa près de son manteau... Il pris le chien dans se bras et s'allongea sur la table, prenant son manteau comme oreiller... Il posa le chiot sur son ventre... ses gémissements devenaient insupportables...

(allez si ! fais chier ! gouroux fit une parenthèse quand même : comment mourir de soif dans une taverne remplie de bière !:!?)

Il ouvrit la bouteille et réussit à en prendre une grande gorgée... sans en renverser partout... Il en repris une autre... une très grosse... décidémment il n'aimait pas la tequilla mais la bouteille faisait presque un litre, il espérait que cela suffise.

avec tout ce qu'il avait ingurgité depuis ce matin il le pensait...

"éléa allait partir... son chiot allait mourir... il était sans doute temps de s'en aller un peu"

il divaguait... il rebut une grosse goulée... c'était vraiment très fort... il avait l'impression que ça tête éclatait à chaque fois...

il regardait le chiot... qui ne le regardait pas, se contentant de gémir... de plus en plus doucement...

"allez à la tienne rex_ c'est pas beau la vie ?"

et il rebut, et il rebut...

"allez jolie éléa, bon vent... mais soit rentrée quand je reviens sinon je te l'ai promis je viens te chercher !"

une autre goulée... il n'en restait presque plus... il avait bu trop vite.. bien trop vite... il avait l'impression que tout l'alcool qu'il avait ingurgité dans la journée se réveillait et accueillait le nouvel arrivant...

Tout tournait... il ne reconnaissait qu'à peine la taverne...

il se demanda s'il aurait encore des étudiants en revenant... il ne savait pas...

Il riait...

"c'est votre avenir !" dit-il en se caricaturant...

Il ne compris plus du tout ce qui lui arrivait quand il finit d'une traite le quart de la bouteille... c'est à dire tout ce qui restait... Il savait qu'il y avait été trop fort... quand ça allait arriver au cerveau, ce dernier allait exploser...

il lui restait quelques minutes...


il riait de plus belle...
il se releva un peu, il était presque assis... il regardait rex...

"alors petit chiot, on a soif ? ben oui, il a soif le petit rex... et il peut pas boire de la tequilla le petit rex... y'en a plus, papa a tout but !!"

"Ha ! ha ! Papa !! c'était trop drôle !"

le chien gémissait, il n'en pouvait plus... des larmes semblaient se former au coin de ses yeux... mais il pensa qu'il hallucinait... il ne savait même pas que c'était possible...

ça y 'est ça montait...

"oui !! plus haut, plus vite, plus fort !" marmonna-t-il... il sentait que son cerveau allait exploser où s'eteindre... il ne savait pas s'il allait s'en remettre... mais c'était bon quand même... ne plus penser... ha ha ha !... Ne pluS PENser !! ha ha ha !...

il fit tomber la bouteille... et tomba lui même à la renverse... rex_ faillit s'écrouler par terre... il aboya d'un aboiement sec...
Revenir en haut Aller en bas
gouroux
Invité



MessageSujet: Re: la salle commune   Ven 4 Fév à 5:29

Ce cri le réveilla brusquement...

il s'assit...

caressa le petit chien qui tremblait...

il pris l'objet qu'il avait récupéré dans le tiroir...,
le plaça près de la gorge de son chiot... et la lui trancha...

le chiot émit un couinement...

il senti son coeur battre quelques instants encore... puis s'arrêter... la chaleur de sa douce fourrure sembla s'en aller tout doucement...

il laissa tomber le couteau à ses côtés...

rex ne gémissait plus...

"au revoir petit chien,
au revoir jolie éléa..."

il tomba sur le dos, presque au ralentit... il eu le temps de voir le sang de rex, s'étaler sur son tee-shirt...

il se retouva à regarder le plafond...

il arrêta de penser.
...




(une bonne chose défaite... gros naze !)
Revenir en haut Aller en bas
gouroux
Invité



MessageSujet: Re: la salle commune   Lun 14 Fév à 0:55

APRES LE COMA


bon...

ce n'était pas tout...

Il fallait se décider à revenir dans ces lieux plein de souvenirs (en même temps les souvenirs y étaient plutôt un peu vaseux...).

Il se décida et y revint...

chez michel... Que de souvenirs enfouis...

gouroux avait décidé de partir de santa Frost et devait l'affronter les yeux ouverts...

Il entra donc...


"MICHEL !!" pas de réponse comme toujours...

Il s'assit à la table d'où on l'avait retiré pour de sombres histoires d'entraînement...

Il se demanda, en voyant les traces rouges incrustées dans le bois, si on avait enterré quelque part rex_...

lui il l'aurait mangé...

Revenir en haut Aller en bas
gouroux
Invité



MessageSujet: Re: la salle commune   Lun 14 Fév à 1:15

Il s'ennuyait...

Certes y'avait de la bière, mais il s'ennuyait...
Santa Frost était pourtant plein de monde mais il n'y avait jamais personne chez Michel avec lui...

la dernière fois... c'était quand déjà ? Il y avait longtemps !
C'était Klint et Eléa... une soirée mémorable...

C'était la seule fois où il n'avait pas été seul ici.

Il fallait recréer cela un jour... ça avait contribué à sa décision... quitter SF.

Il allait construire une taverne de chez taverne au Relais ! Une taverne où l'on pourrait boire à plusieurs !

Il avait pensé partir dès ce soir mais il fallait qu'il attende bone... Il repartirait avec lui...

Il serait bien parti seul... ça il aurait bien aimé... Si demain soir, il n'avait pas de nouvelles il le ferait... Putain... ! attendre demain soir... !


Dernière édition par le Lun 14 Fév à 3:21, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
gouroux
Invité



MessageSujet: Re: la salle commune   Lun 14 Fév à 1:33

il avait fait un tour sur les remparts et n'avait rien su dire... une rime en igle l'avait bloqué...
(merde gouroux bloqué par une rime en igle... c'était pas trop dans le mouvement ça...).

Il décida d'attendre de la compagnie... coute que coûte...

(était-ce là que se plaçait l'^, nul ne le sut jamais et ceux qui le surent mourûrent dans d'atroces souffrances...)

(finalement si.. ce devait être là... il le fallait coûte que coûte...)

il contourna le légendaire bar dont il ferait une réplique simplifiée au relais et se servit une magnifique bière...

en passant il vit son seau...

"toi on s'est foutu de toi on t'a utilisé comme sanitaire ! mais je te vengerai ! tu deviendras une légende " dit-il en passant

(parce que personne ne l'écoutais...)
Revenir en haut Aller en bas
gouroux
Invité



MessageSujet: Re: la salle commune   Lun 14 Fév à 1:44

Il décida de repartir sur les remparts pour tenter sa chance...

Quant il revint il se demanda...


"dit donc petit gouroux... , ça fait près d'une heure que tu passes et repasses sur le mur d'enceinte, en essayant de faire ton malin... Tu ne savais pas qu'une rime en igle, ça ne se trouvait pas dans un sabot de cheval (encore un doute brusque, soudain et justifié s'empara de son esprit déjà embrumé...)... tu ne la trouveras pas... crève charogne"

entendant cela il se garda bien de se redemander quoique ce soit...


il répondit à Erik, finit sa bière et... se demanda s'il avait fait fait tout cela dans l'ordre indiqué

(susnommément)

(ça veut dire quoi ?)

(j'en sais rien)

(gouroux qui était soigneux n'avait qu'un dictionnaire des noms propres)


Dernière édition par le Lun 14 Fév à 3:23, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
gouroux
Invité



MessageSujet: Re: la salle commune   Lun 14 Fév à 1:59

voilà... il avait crié quelque chose sur le mur d'enceinte qu'il avait compris et avait pensé un truc incompréhensible... était-ce la vraie vie, ça... il se le demandait...

il avait fini sa bière... encore une fois... Il se rendait compte que JAMAIS une bière
(sauf erreur ou omission de notre part... langage trademarkaire...) n'avait gagné contre lui... Il les avait toute finie ! Comme quoi, parfois la persévérance offrait des victoires tangibles...

Il avait capté sur sa radio le message de monsieur le comte... avait vivement répondu puis entendu la réponse de yunfa... "Tout vient à point à qui sait attendre" avait-il imaginé comme formule un jour... elle n'avait jamais été aussi vraie...

cela n'allait pas arranger son moral !

il avait un moral de vainqueur !

C'était le moral de quelqu'un qui n'avait pas prévu de faire le malin ce soir et qui se retrouvait à le faire... En pensant à cela il regarda les chaises et les tables bien rangées qu'il voyait...


"coucou, les chéries... c'est qui la pétasse qui m'a fait mal à l'aisselle... ?"
Revenir en haut Aller en bas
gouroux
Invité



MessageSujet: Re: la salle commune   Lun 14 Fév à 2:10

Personne ne répondit ! A croire qu'elles étaient muettes...

mais il ne fallait pas en conter au gouroux même en nuisette comme Jacques !


"je trouverais bien la coupable ! Hurla t-il à l'assemblée attentive... ce que je sais c'est qu'elle n'était pas ronde !"

une vingtaine de chaises ne répondirent pas... même pas du regard... ! à cette insinuation plus que précise... elles étaient fortes les bougresses...

Il décida de les bouder et traversa la salle sans en renverser une seule, contourna le bar qu'il connaissait même les yeux fermés et se servit une grande chope remplie à ras bord... il en but la moitié et la re-remplit à ras bord... Il regarda les chaises une à une... aucune ne lui rendit son regard...

"Solidaires" se dit-il.... "C'est très Frosties, ça..." "Fayottes !" pensa t-il , aigri...

Il retourna à l'entrée de chez Michel pour en observer (la plupart) de dos...

" C'est elle qui craquera le premier" pensa-t-il en faisant une discordance de genre...


Dernière édition par le Lun 14 Fév à 11:58, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
gouroux
Invité



MessageSujet: Re: la salle commune   Lun 14 Fév à 2:23

Elles ne craquaient pas...

Dans le silence assourdissant des néons sourds qui n'éclairaient pas cette pièce le seau se détacha de sa lance.


"Croutchhhh" - fit-il... lamentablement...

gouroux l'avait vu chuter comme au ralenti.

comme il tomba de bien bas il fit peu de bruit quand il rencontra le sol encore humide qui le soussepassait

"Pourquoi utiliser des mots que tu ne comprends pas ?
Pourquoi utiliser des mots qui n'existent pas ?
Tu as le temps pourtant !
t'es tout seul !
comme une feuille veule
à la fin de l'automne d'antan...
qui rêve d'exister comme les hommes fats,
qui ne savent pas"

(c'était un poème du mouvement poétique gourouxien qui fatique, qui fatique...)


ce peu de bruit fit tout de même sursauter une chaise fort peu éloignée de gouroux...

Il tourna la tête vers l'entrée de "chez Michel".


Dernière édition par le Lun 14 Fév à 2:49, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
gouroux
Invité



MessageSujet: Re: la salle commune   Lun 14 Fév à 2:36

Avant toute chose, il tint à remercier son seau... Il s'approcha de lui... l'observa...

"mon Kavey ! tu es tout blessé petit seau !"
il le voyait tout troué à la base et ses pieds humides se rappelèrent à son souvenir...

(gouroux se dit intérieurement et presque hors du lent temps de Santa Frost que ce n'est pas comme ça qu'il attirerait le chaland au relais... son seau était certes plus attendrissant que son chiot mais quand même... Ils avaient le coeur dur à Santa Frost)

Il pris son seau entre ses mains tristes et l'embrassa... langoureusement... espérant donner goût aux frosties d'utiliser l'hôtel qui complèterait son bar... là-bas... au relais... où les rimes en igle seraient inutiles et superfétatoires.

Le seau se contenta de sentir mauvais.

Il l'emmena avec lui quand même jusqu'à l'entrée et se dit qu'il serait temps de s'occuper de cette satanée chaise...


Arrivé à destination, il se retourna brusquement... rien ne bougeait...

Son oeil perçant scruta l'assistance... la chaise devait s'y attendre et ne bougea pas d'une paille... Il attendit... Il finit sa bière d'un cul sec... et revint brusquement à son observation attentive... rien ne bougeait... Elle n'allait pas se laisser faire...

Il repartit à la source de ses ennuis avec son verre vide.
Revenir en haut Aller en bas
gouroux
Invité



MessageSujet: Re: la salle commune   Lun 14 Fév à 2:47

Wolfkiller n'était plus là... erik l'avait remplacé...

gouroux venait de bailler,... curieusement.... son ouie s'était brusquement développée...il avait oublié pourquoi il avait parlé de wolfkiller... Il décida d'utiliser cet atout. Il regarda vivement la salle du haut de son bar...


"je veux un nom ! Bordel ! Qui m'a bouzillé l'aisselle ? Je ne partirai pas avant de le savoir ! Et faites gaffe ! J'ai des doutes !'"

gouroux avait plein de doutes mais décida de tenter sa chance...
Revenir en haut Aller en bas
gouroux
Invité



MessageSujet: Re: la salle commune   Lun 14 Fév à 3:17

Il s'approcha vivement de l'une des deux chaises qui faisait dos au bar, près de la porte... Il la saisit violemment par le dossier...

Elle se mit à hurler : "c'est pas moi ! C'est pas moi !"
Il sut tellement que c'était elle, qu'il n'entendit pas sa voisine soupirer de soulagement...

"Ah bon ! ce n'est pas toi ?" dit-il de sa voix la plus grave...

"Non ! "répondit-elle de sa voix la plus aigüe...

Il l'a tenait fermement de sa main droite... Il avait levé la main gauche... Il n'avait jamais frappé une chaise de sa vie.... fallait-il commencer ? Il rebaissa sa main gauche... Non... Il ne fallait pas entrer dans ce cycle infernal...

"Eh ben... je te pardonne" dit-il tout contrôlé...

"euh..." dit la chaise d'à côté...

"tais -toi" ! dit-il froidement.

Elle se tut.

"Alors ?" pensa t-il très fort

"...." répondit la chaise....

gouroux pensa vivement qu'il était vraiment seul dans la salle dite commune de SF. Il n'attendrait pas Bone....
Il pris sa radio et prévint ce dernier qu'il ne fallait pas venir le chercher.... Il sortit et se dirigea vers la porte d'entrée. Il sortit de la com et partit un peu au hasard vers le nord ouest....

il avait toujours son seau à la main.
Revenir en haut Aller en bas
FireCred
mais ta gueule!!!! tu causes trop
avatar

Nombre de messages : 1530
Localisation : L'au-delà
Date d'inscription : 01/11/2004

MessageSujet: Re: la salle commune   Mer 11 Mai à 18:28

FireCred était accoudé au comptoir, savourant avec Erik la bière du tonneau sabotté (pour la bonne cause).
"Je suis passé à l'administration tout a l'heure et j'ai vu un truc qui m'a affligé Tiens, regarde j'ai pris le panneau :
Shocked
Qu'en penses-tu mon petit Erik ?!? ..."
What the fuck ?!?

_________________
Anciennement :
FireCred,
humaniste
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fct.clan.st
erik le rouge
Le Seul, l'Unique
avatar

Nombre de messages : 2960
Localisation : Arakeen
Date d'inscription : 30/10/2004

MessageSujet: Re: la salle commune   Mer 11 Mai à 20:51

Je sais, je l'avais vu il y a quelques jours Shocked
ce que j'en pense?
et bien, ma foi, cela fait peur....
On se croirait au Campement (avec les "0" en moins)

_________________
Mais il est une chose
Qui jamais ne meurt,
La réputation que, bonne,
l’on s’est acquise.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://invocateur.forumactif.com
FireCred
mais ta gueule!!!! tu causes trop
avatar

Nombre de messages : 1530
Localisation : L'au-delà
Date d'inscription : 01/11/2004

MessageSujet: Re: la salle commune   Jeu 12 Mai à 20:14

J'en reste sur le cul en tout cas !
Ca ici ?!? Je ne le croyais pas ! Si je trouve celui qui a planté ce panneau dans notre belle cité il devra me fournir une longue explication... rambo

_________________
Anciennement :
FireCred,
humaniste
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fct.clan.st
FireCred
mais ta gueule!!!! tu causes trop
avatar

Nombre de messages : 1530
Localisation : L'au-delà
Date d'inscription : 01/11/2004

MessageSujet: Re: la salle commune   Ven 13 Mai à 19:05

Ah merde ! Un intervention divine pour nous bombarder capitalistes. Confused pale

_________________
Anciennement :
FireCred,
humaniste
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fct.clan.st
erik le rouge
Le Seul, l'Unique
avatar

Nombre de messages : 2960
Localisation : Arakeen
Date d'inscription : 30/10/2004

MessageSujet: Re: la salle commune   Dim 22 Mai à 23:54

Comme cela faisait longtemps. Oui, bien longtemps. Depuis que Yunfa l’avait quitté pour mener une vengeance personnelle. Et après ?
Elle n’était plus une frostie à part entière, ni dans le fond, ni dans les formes. Et dans son cœur d’homme du Nord, entier, c’était encore pire. Elle était passée du coté sombre. Bon gré, mal gré ?
Le viking s’en fichait éperdument à présent; il avait cru en elle et la réciproque semblait, de jour en jour, s’éloigner un peu plus. Une page supplémentaire se tournait dans le Grand Livre de la Vie.
La situation géopolitique avait changé ; des primiens bolcheviks semblaient vouloir imposer leurs lois dans le sud fractalien. Pourtant, Santa Frost la Lumineuse résistait à sa façon, et aux vues des dernières nouvelles, la cité portuaire faisait face de façon orgueilleuse à l’emprise hégémonique des forces sombres et malfaisantes.
On imposait même une sorte de respect, puisque l’on commençait à vouloir négocier des contrats commerciaux avec nous .
Bon an, mal an, c’était du temps gagné à notre cause et à nos convictions.
Le viking quitta sa cabane désolée et rejoignit la rue principale pour descendre vers le port, là où attendaient paisiblement chevaux, pur sangs et autres véhicules ; et surtout le drakkar, celui qui l’avait mené jusque Rome et permit de découvrir la Pointe du Viking.
Il chassa rapidement de son esprit le souvenir de ce périple qui l’avait conduit à ramener son ami Sylvanus des mines romaines. Accompagné de Yunfa, cet odyssée avait été un des plus beaux souvenirs de sa vie depuis qu’il s’était retrouvé dans ce monde inconnu, désolé et violent.
Oui, ce souvenir maintenant douloureux, restait malgré tout gravé dans sa mémoire.
Il déambula dans la rue déserte. Meuhman n’était plus à son poste, là haut, au sommet de la vigie.
Il en allait ainsi de Santa Frost. Le cimetière s’agrandissait inexorablement ; les zombies vivotaient, survivaient on ne sait comment, des frosties étaient sur le départ, d’autres arriveraient sans doute.
Le viking poussa la porte de la taverne déserte ; il y faisait bon. Une subtile odeur de bière se répandait dans la salle vide. Il alla directement au comptoir et se remplit une chope d’hydromel.
Comme ce breuvage était bon….
Pourtant, il ne se sentait pas transporté de joie ce soir. La solitude, il la connaissait bien : ici depuis pas mal de temps, et là-bas, dans les mers septentrionales aussi. Sa vie ne serait donc qu’une éternelle quête d’un meilleur devenir, d’un avenir radieux, prospère pour lui et ceux qu’il aimait?
La paix. Il savait qu’il y aurait enfin droit au Valhalla, le paradis des vikings morts au combat.
Mais il lui fallait attendre ; ne pas brûler les étapes. Sinon, Odin et Thor ne lui pardonneraient
jamais.
Dans l’attente, il vida sa chope aux goûts de nectar divin et s’en resservit une autre, puis une autre et encore une autre.
Le seul miroir qui trônait dans le fond de la taverne lui renvoya une image presque pathétique : il y vit un visage ridé et fatigué ; un regard clair mais usé par le temps et les interrogations ; une chevelure et une barbe fournies en bataille et blanchissantes.
« Tu vieillis, mon bon Erik s’entendit-il dire, et tu n’es même pas dans ton élément dans ce monde là… »
……..
« Que dois-je faire, o Odin ? »
……..
« Toi seul a la réponse, Erik le Rouge. Je sais ce que tu as accomplis chez Nous ; toi aussi d"ailleurs. Laisse faire le temps, ta patience et ton Dieu .»

Le viking se resservit une dernière pinte d’hydromel, histoire de vider ce petit fut, qui de toute façon, aurait fini par être à sec. Il se toisa à travers le miroir, leva sa chope et hurla fièrement :
« Santé Erik ! Gloire à toi et à ton peuple ! »

_________________
Mais il est une chose
Qui jamais ne meurt,
La réputation que, bonne,
l’on s’est acquise.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://invocateur.forumactif.com
erik le rouge
Le Seul, l'Unique
avatar

Nombre de messages : 2960
Localisation : Arakeen
Date d'inscription : 30/10/2004

MessageSujet: Re: la salle commune   Mar 24 Mai à 22:29

Comme Sf semblait toujours endormie, le viking retourna à la taverne et décida d'un coup de tete de repeindre les murs extérieurs et intérieurs en
rouge.
Si, si. vous verrez demain........
Une fois son boulot fini, il alla vider quelques pintes d'hydromel (jeune) mais sucré à point rabbit Il acheva sa soirée en chantant des chansons guerrières et paillardes à en faire rougir toutes les demoiselles frosties tongue

_________________
Mais il est une chose
Qui jamais ne meurt,
La réputation que, bonne,
l’on s’est acquise.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://invocateur.forumactif.com
Black Ba
Invité



MessageSujet: Re: la salle commune   Mer 25 Mai à 0:01

Une radio grésille dans l'ombre...

*grzzzzt* ... Ben dis donc, tu leur en veux aux demoiselles en ce moment, Erik... *grzzzzzt*
Revenir en haut Aller en bas
Sponge
Grattounette devant l'Eternel...
avatar

Nombre de messages : 1775
Localisation : PharArakeen
Date d'inscription : 23/12/2004

MessageSujet: Re: la salle commune   Mer 25 Mai à 0:47

Zwiizwuuuozwwiii retrouvons tout de suite la zwiizwuuoozwwiii une carotte coupée en zwiizwuuuzwwiii ... repeindre les murs extérieurs et intérieurs en rouge [...] rougir toutes les demoiselles frosties...

Erik ! Quest-ce tu racontes, toi aussi ? j'y comprends plus rien !
Les demoiselles te poseraient un problème ? ... l'avantage d'être la seule âme féminine au Phare... ils sont tous à mon écoute et au petit soin pour moi ! (Athanadoc me balance des Salut Chef, Oui chef, Bien chef à tout-va !)

Athanadoc ! J'ai besoin d'un fût de binouze !! Tout de suite ! C'est important !!

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sponge
Grattounette devant l'Eternel...
avatar

Nombre de messages : 1775
Localisation : PharArakeen
Date d'inscription : 23/12/2004

MessageSujet: Re: la salle commune   Jeu 26 Mai à 20:06

C'est calme ces temps-ci... trop calme...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: la salle commune   

Revenir en haut Aller en bas
 
la salle commune
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 5 sur 8Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
 Sujets similaires
-
» Présentation de la salle commune
» Un repas tout en Bleu et Bronze.
» [post-intrigue] - salle commune des serpentards
» L'ouverture de la salle d'armes
» Salle Neo-Arcadia

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Frosties :: La V4 : pour les nostalgiques :: Annexes :: Role-Playing-
Sauter vers: