Les Frosties

Le forum de la communauté frostie dispersée dans le monde
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Requète aux philosophes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Nausicaä
Invité



MessageSujet: Requète aux philosophes   Mar 2 Aoû à 10:50

Parlant tout bas dans le café des philosophes, la petite personne s'est réfugiée à genous derrière un pillier.

Bonjour, je voudrai juste faire appel à votre bienveillance pour Sylvanus. On de ses amis est retourné au désert, et bien que tous le monde ait déjà connu ce genre de situation ben ... ça n'est jamais facile. Alors j'espère qu'il saura trouver de l'indulgence et du soutiens dans les regards qu'il croisera désormais et surtout je souhaite qu'il se remette vite, sans pour autant oublier son ami.
Voilà, Merci....
Revenir en haut Aller en bas
FireCred
mais ta gueule!!!! tu causes trop
avatar

Nombre de messages : 1530
Localisation : L'au-delà
Date d'inscription : 01/11/2004

MessageSujet: Re: Requète aux philosophes   Mar 2 Aoû à 17:07

*FireCred allait pour ressortir de la salle sombre, lorsqu'il entendit les chuchotements de Nausicaä. Il s'assit silencieusement de l'autre côté du poteau pour l'écouter. Après quelques instants de réflexion il pris la parole. Sa voix semblait venir de nulle part.*

"Il existe deux courants forts au sein de la communauté frostie : l'esprit frosty, composé d'un subtil mélange de solidarité, de fraternité, de convivialité, de sympathie qui est à l'origine de l'ambiance et de la douce folie qui y règnent depuis sa fondation, et l'amitié.
L'amitié va au delà de l'esprit frosty. On a retrouve chez les vieux frosties qui vivent ensemble depuis si longtemps, c'est bien plus qu'une franche camaraderie; on la retrouve aussi chez les frosties qui éprouvent des sentiments amoureux...

Et les deux sont là pour soutenir tout frosty dans le besoin, qu'il soit d'ordre affectif ou bien matériel.
Pour ma part je considère Sylvanus comme un vieil ami. Nous avons vécu ensemble de nombreuses situations, drôles ou sérieuses, heureuses ou sombres, et ça nous a rapproché. C'est pourquoi je ferais toujours tout ce qui est en mon pouvoir pour l'aider, quelque soit la situation. Je place l'amitié au dessus de tout.
Mais les autres frosties auront la même réaction que moi, au nom de l'esprit frosty. Ils ne le laisseront jamais tomber.

A toi de faire des efforts également, et d'aller vers lui même s'il a été dur ou injuste avec toi. Il ne sait plus trop ce qu'il fait en ce moment, il est perdu.
Il a besoin de ton soutien comme de celui des autres."


*Un long silence suivit son petit discours. Il ne savait pas si la petite personne avait reconnu sa voix ou pas, mais cela ne changeait rien au message qu'il avait voulu lui faire passer.*

_________________
Anciennement :
FireCred,
humaniste


Dernière édition par le Mer 3 Aoû à 1:49, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fct.clan.st
erik le rouge
Le Seul, l'Unique
avatar

Nombre de messages : 2960
Localisation : Arakeen
Date d'inscription : 30/10/2004

MessageSujet: Re: Requète aux philosophes   Mar 2 Aoû à 22:42

Le viking avait une fois encore lancé ses runes et les pierres sacrées nordiques s'affichaient à présent devant lui.
Il ne savait pas trop pourquoi Sylvanus était en route entre les dunes, mais il semblait bien en peine et la mélancolie et la tristesse envahissait tout son etre.
Erik tenta une nouvelle fois à s'essayer à la magie en touchant son ami avec son esprit pour lui murmurer qu'il l'aimait comme 1 frère, avant le frostie qu'il était en plus. ce monde cruel ne devait pas nous faire baisser les bras, quoiqu'il advienne.
Et Syl en savait quelque chose, lui qui avait accompagné le viking entre Rome et Santa Frost, lui qui avait aussi connu sa bien-aimée d'alors.
Ce périple divin les avait fait mieux se connaitre; ils avaient beaucoup discuté de choses importantes et profondes, ils avaient partagés plus que celà.
Erik le Rouge lui envoya un dernier message au travers du temps et des limbes: nous sommes de la meme race,ami, meme si cela ne se voit pas.
Sache que quelque part, mon esprit t'accompagne, meme si tu ne t'en rends pas compte et sache que j'essaie ainsi de veiller sur toi, comme je veillerai l'enfant qui peine à s'endormir car il cauchemarde ou bien comme la femme qui souffre après avoir mis au monde ce fameux enfant.

_________________
Mais il est une chose
Qui jamais ne meurt,
La réputation que, bonne,
l’on s’est acquise.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://invocateur.forumactif.com
sylvanus
mais ta gueule!!!! tu causes trop
avatar

Nombre de messages : 674
Localisation : Je taille ma route
Date d'inscription : 31/10/2004

MessageSujet: Re: Requète aux philosophes   Jeu 4 Aoû à 19:26

La paix... L'ambiance calme et tamisée du café des philosophes. Les petites alcoves parquées de bois laqué, les fauteuils aux coussins de laine, une température confortable, un peu de lumière nocturne filtrait des vitraux...

Sylvanus s'interrogeait sur sa colère, sur ses motivations, sur ses choix, sur ses relations avec les autres frosties; sur la folie qui le guettait peut-être...

Le pire... c'est qu'il n'était pas ivre, à peine grisé par la vodka qui lui avait brûlé l'oesophage. La mort de Bughunter, les délires de suspiscion vis à vis de Santo Frast et surtout les paroles de Nausicaä avaient mis le feu à la poudrière. Il s'en était pris à ses amis car il savait qu'ils pourraient encaisser, comprendre peut-être.
La réaction de Nausicaä lui avait redonné un peu d'espoir: elle tenait à lui. C'était à cet espoir que tenait toute l'ossature de valeurs de l'homme bon qu'il était encore. Il trouvait chez cette jeune fille exactement ce qu'il avait perdu, sans elle, il s'abandonnerait à cet appel de la nature qui ferait de lui l'animal qu'il reniait.

Il se répétait sans cesse: la culture est la nature de l'homme, comme un mantra, comme une prière mais il ne pouvait ignorer combien le monde serait banal si les hommes rejetaient leur animalité.

Peut-être réapprndrait-il à être cet animal et si quelqu'un l'aidait il saurait guider ses passions vers quelque chose de positif au lieu de s'abandonner à la violence comme ce soir.


Il caressa sa joue, savoura la chaleur encore présente et alla s'assoir sur un sofa avec un livre et une chandelle.
Chuuuutttt intima-t-il à son esprit troublé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Requète aux philosophes   

Revenir en haut Aller en bas
 
Requète aux philosophes
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Mettre mon lapin en local pour la domotique X10
» Ajout amis TDU 2
» Le cadavre exquis
» Bienheureux Cicéron et son De natura deorum
» Phrases philosophiques à la con

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Frosties :: La V4 : pour les nostalgiques :: Le café des philosophes :: La salle principale-
Sauter vers: